Particuliers : comment agir sur les pesticides ?
Article mis en ligne le 2 mars 2015
Imprimer logo imprimer

Jardinez au naturel !

Lancez-vous et créez votre potager !

Même en ville, vous pouvez cultiver sur votre balcon ou dans un jardin partager.
Nul besoin de produits chimiques : vous trouverez dans la nature des astuces simples et peu coûteuses.

- Fertilisez avec des engrais naturels :
compost, purins, engrais verts...

- Contre les insectes indésirables :
associations de plantes, rotation des cultures, produits naturels...

Contre les herbes indésirables :
paillage, binage, faux semis...

Pour aller plus loin

Jardiner au naturel, ça coule de source
Ce site informe des dangers des pesticides et présente les solutions alternatives pour les jardins et les communes.

Conseils en jardinage bio : www.terrevivante.org

A la maison, bannissez les insecticides

Sprays, évaporateurs électriques, produits pour chiens et chats...
N’oubliez pas que les enfants sont très sensibles aux pesticides.

Mangez sain : le bio-logique !

Vous pouvez aussi favoriser une agriculture sans pesticides en choisissant des aliments issus de l’agriculture biologique, produits localement et en soutenant des producteurs.

Le bio est un mode de production respectueux de l’environnement qui s’interdit l’usage de pesticides, d’engrais chimiques, d’hormones de croissance, d’OGM, d’adjuvants ou d’additifs.

Le bio, c’est aussi plus de goût et plus d’éléments nutritifs.

Repérez les labels :

AB

Agriculture Biologique, le label européen pour l’agriculture bio

Bio Cohérence

Demeter

Nature & Progrès

Pour un label bio local : biobourgogne

Manger bio, c’est pas du luxe !

Quelques astuces pour réduire les coûts : achetez les bonnes quantités, achetez moins de plates cuisinés, privilégiez les produits locaux et de saison, mangez moins de viande...

Retrouvez les plaisirs de faire votre marché et de cuisiner. Cela ne prend pas forcément plus de temps, c’est avant tout une question d’organisation.

Mangez local et de saison

En redécouvrant les fruits et légumes de chaque saison, vous réduirez la part de traitements chimiques et de pétrole dans votre assiette :
Exit les concombres en hiver ou les cerises à l’automne !

- Achetez directement aux producteurs

- Désertez les supermarchés et achetez vos produits frais sur les marchés ou directement à la ferme.

- Abonnez-vous à un système de paniers.

- Associez vous a d’autres consommateurs ! Dans une coopérative de consommateurs, un magasin de producteurs...
Dans une AMAPP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne de Proximité) ou un « jardin de Cocagne ». Le consommateur s’engage sur une durée à acheter des produits à un agriculteur qui les vend à un prix réel de production.

Demandez du bio à la cantine

Encouragez le passage au bio à l’école, au Conseil Municipal, à l’entreprise, à l’hôpital...

Pour en savoir plus : www.repasbio.org

Interpellez vos elus !

La municipalité utilise des désherbants juste devant chez vous ?
Proposez-lui de vous en occuper vous-même ou de cultiver l’espace avec des plantes locales.

Pour les autres espaces (école, parc, voirie, terrain de sport...), faîtes lui savoir que :

- la réglementation impose la réduction de l’utilisation de pesticides.

- le Round-Up® est bel et bien toxique et non bio-dégradable,

- et que des alternatives existent : aménager l’espace autrement,
occuper les sols libres, désherber sans chimie... L’on peut changer notre regard sur les herbes spontanées.

La commune peut être aidée pour le diagnostic, le plan de désherbage,
l’achat de matériel...



pucePlan du site puceContact puce



2010-2017 © Veille au grain : pour une région Bourgogne—Franche-Comté sans OGM ni pesticides ! - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13