MON810 : le nouveau recours de la France est-il solide ?
Article mis en ligne le 23 février 2012
Imprimer logo imprimer

Le gouvernement français demande à l’UE de suspendre l’autorisation du MON810 et envisage de prendre une mesure conservatoire en attendant. Mais les arguments avancés semblent fragiles quand d’autres non utilisés auraient pu consolider le dossier.
lire la suite



pucePlan du site puceContact puce



2010-2017 © Veille au grain : pour une région Bourgogne—Franche-Comté sans OGM ni pesticides ! - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13