Pesticides : comprendre
Article mis en ligne le 2 mars 2015
Imprimer logo imprimer

Définitions / Qu’est-ce qu’un pesticide ?

Composition d'un bidon de pesticides

Un pesticide de synthèse est une préparation chimique (non présente à l’état naturel) destinée à lutter contre des organismes jugés indésirables : -

- plantes (herbicides),

- insectes (insecticides),

- champignons (fongicides)…

Les pesticides, également appelés produits « phytosanitaires » ou « phytopharmaceutiques », ont connu leur essor après la seconde guerre mondiale, dans un contexte de pénurie alimentaire alors qu’on ne connaissait quasiment rien de leurs effets secondaires.

Avec 52 100 tonnes de matières actives de produits de synthèse utilisées en 2009, la France se situe au 1er rang des consommateurs européens et au 4e mondial.

Les agriculteurs, qui utilisent 90 % des pesticides, en sont les premiers utilisateurs.

Concernant les 10% restants, jusqu’à 40 % des pesticides utilisés par les collectivités et particuliers pour entretenir les jardins, les espaces publics, les voies de transport, se retrouvent dans les cours d’eau. En effet les surfaces traitées sont en général assez imperméables et favorisent le ruissellement. La quasi-totalité des pesticides utilisés en ville sont des herbicides.

Où se cachent les pesticides ?

Les pesticides sont partout dans notre environnement

Pesticides et cycle de l'eau

Ces produits chimiques se dégradent lentement après utilisation et se retrouvent partout, dans l’air, l’eau, les sols…
Il n’y a qu’une partie des pesticides qui touchent leur cible : 91 % des cours d’eau français sont contaminés.
Notons que près de 200 points de captages ont déjà été abandonnés en Bourgogne ces dernières années.
Pour potabiliser l’eau, il faut alors engager de très lourds investissements.

Des effets hautement toxiques

Il suffit de quelques millièmes de gramme de pesticides pour faire mourir un petit mammifère et quelques milliardièmes de gramme pour une abeille.
De nombreux animaux sont intoxiqués par les pesticides (abeilles, batraciens, poissons d’eau douce, rapaces, insectes…), ce qui a des conséquences en chaîne sur l’ensemble de la biodiversité.

Les pesticides et les hommes

Les utilisateurs sont les premiers exposés (agriculteurs, agents communaux…).

La population n’y échappe pas non plus du fait de la contamination globale de l’environnement.
Aujourd’hui les études scientifiques le montrent bien : le corps humain est imprégné de pesticides (sang, cordon ombilical, lait maternel, cerveau…).

Tableau de pollution des eaux en Bourgogne (FREDON, 2007/2008)

Les études scientifiques montrent aussi de plus en plus de liens entre l’exposition à de faibles doses de pesticides et le développement de nombreuses maladies chroniques : cancers, malformations congénitales,
système immunitaire affaibli, problèmes neurologiques, troubles de la reproduction...

L’effet cocktail : les substances chimiques, « en mélange », peuvent générer des effets imprévisibles et très difficilement évaluables.

Interview de François Veillerette sur pesticides et cancers dans le cadre du colloque "Santé Environnement et Cancers" du 1er octobre 2010 à Auxerre.


Interview de François Veillerette par VeilleaugrainBourgogne
Enseignant, président fondateur du Mouvement pour les droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF), administrateur du réseau européen Pesticide Action Network (PAN Europe). Auteur de « Pesticides, le piège se referme » et co-auteur de « Pesticides - Révélations sur un scandale français ».

Dossier d’information sur les enjeux des pesticides (par Générations Futures)

Dossier d’information sur le site "Jardiner au naturel"] :

  • Qui les utilise ?
  • Les pesticides dans l’environnement
  • Et l’homme ?
  • Qui est responsable ?

Dossier d’information "Pesticides, kesako ?" :

Pour en savoir plus

Campagne pesticides de la France Nature Environnement

France Nature Environnement (FNE) fédère un mouvement citoyen d’environ 3000 associations de protection de la nature et de l’environnement en France métropolitaine et en Outre-mer.

- Site de Générations Futures : retrouvez toutes leurs activités

- Pesticides, non merci ! : Site grand public sur la présence des résidus de pesticides dans l’alimentation.

- Stop-pesticides : Site grand public sur les pesticides avec des témoignages d’experts. Retrouvez des extraits du film "Pesticides non merci !"

- Victimes des pesticides : retrouvez-y des témoignages de victimes. Ce site s’adresse aux professionnel, aux particuliers, ainsi qu’aux collectivités.

- le site Internet de Pesticide Action Network Europe (PAN Europe)

- Blog sur les études scientifiques concernant les pesticides : Site qui recense les dernières études en date sur les pesticides.

- Dossier sur les pesticides de la maison de la consommation et de l’environnement de Rennes

- Le site sur l’eau et les rivières de Bretagne

- La campagne des 4 fédérations d’associations de protection de l’environnement belge sur les pesticides. On y trouve notamment un aperçu de l’épidémiologie des pesticides.

Les organisations officielles

L’Observatoire des Résidus de Pesticides (ORP) a pour objectif de « mettre en place une base de données des normes réglementaires publiques, des résultats des actions de contrôles et du suivi des actions de progrès mises en place suite à ces résultats ». Il est dirigé par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (Afssa), l’Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale (Afsse) et l’Institut Français de l’Environnement (Ifen).
Au terme du Grenelle de l’environnement, le Gouvernement a décidé de réduire de moitié l’usage des pesticides d’ici 10 ans, et de supprimer progressivement les molécules les plus dangereuses du marché. C’est l’objet du plan Ecophyto 2018 dans lequel l’ORP joue un grand rôle.

Le service de l’Observation et des Statistiques de l’Environnement (SOeS) a publié sur son site une page d’information sur l’usage des produits phytosanitaires en France. Une autre de ses pages est consacré aux pesticides dans les eaux françaises.
Cet organisme est chargé de la mobilisation des données et de l’organisation du système d’observation en matière d’environnement, de construction, de transport, d’énergie et de développement durable. Il met en œuvre les systèmes d’information associés pour élaborer et animer la stratégie générale du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

La FREDON Bourgogne (Fédération Régionale de Lutte contre les Organismes Nuisibles) est sous la tutelle du ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche. Sa mission est d’assurer l’exécution des mesures prescrites par les arrêtés ministériels ou préfectoraux, de généraliser et synchroniser les traitements préventifs et curatifs nécessaires au maintien du bon état sanitaire des cultures, et à cet effet, de diffuser les indications fournies.

Sites Internet sur l’agriculture biologique

- Le site de la confédération paysanne, qui, depuis quelques années, soutient l’objectif de réduction de l’usage des pesticides

- Le site de la FNAB, Fédération Nationale d’Agriculture Biologique

- Le site du GAWI, Groupement d’Arboculteurs pratiquant, en Wallonie des techniques de production intégrée utilisant peu de pesticides.

- Le site de l’intelligence verte qui travaille sur la redécouverte et la sauvegarde d’espèces végétales rares dans l’un des plus grands conservatoires de végétaux anciens de France et promeut l’agriculture bio sans pesticides de synthèse.

- Le site du Mouvement de l’Agriculture Biodynamique

Le site d’information sur les pesticides des industriels

Le site d’information sur les pesticides de l’UIPP (Union des Industries de la Protection des Plantes), soit l’union de 19 entreprises qui mettent sur le marché et commercialisent des pesticides et services pour l’agriculture.



pucePlan du site puceContact puce



2010-2017 © Veille au grain : pour une région Bourgogne—Franche-Comté sans OGM ni pesticides ! - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13